Vous achetez souvent sur Zooplus ? Soutenez nous en cliquant ICI

Dans l’association, il y a des chats qui font figure emblématique, tant leur histoire est particulière, tant leurs « sauvetages » sont chers à nos coeurs. C’était le cas de Baghera et Trottinette, auxquels nous avons rendu hommage lorsqu’ils sont dcd.

Alors comment je pourrais ne pas mettre un mot sur la belle et douce Alya qui est morte dimanche soir, prise en urgence vitale à la clinique de la Prée, à Saint-Savinien

Alya, pour celles et ceux qui nous suivent depuis 2016, c’est l’histoire d’une petite misère errante, que je nourrissais sur ma fenêtre depuis 6 mois, quand on m’a signalé à deux pas de chez moi, une maman allaitante dans des combles avec 4 magnifiques bb.

Les 4 bébés en question s’appelaient Twist, Ivana, Yoni et Jet. Ils étaient magnifiques, en pleine santé alors que leur tite mère pesait à peine 1 kg 300 … Elle avait tout donné pour ses petits, une vraie warrior !

Les petits adoptés par Elise, Zoé, et Laetitia, j’ai décidé d’adopter Alya. Cette petite sauvageonne ne l’était plus et venait même s’endormir contre moi tous les soirs ou presque.

Dimanche soir, tout a basculé une fois de plus. J’ai découvert Alya mourante, et malgré les bons soins de la clinique, elle s’est éteinte à 22h30.

Ne me demandez pas de quoi elle est morte, je n’en sais rien pour l’instant, une autopsie va être pratiquée par la clinique Recouvrance.

Alya était un joyau, elle laisse un vide incommensurable dans ma maison. J’ai démarré l’été en catastrophe, avec Pont l’Abbé, puis l’horreur avec l’accident de Trottinette, j’ai continué sur ma lancée avec le typhus, et l’été se termine sur une tragédie avec la mort d’Alya.

Si seulement, si seulement Tipy pouvait rentrer, ça me réconcilierait avec la vie, mais je ne sais plus si je dois y croire encore

Pour reprendre l’expression si juste de ma soeur, l’enfer même sous le soleil reste l’enfer …

RiP ma jolie persane, tu me manques tellement 💕 Nadine

Share This