Vous achetez souvent sur Zooplus ? Soutenez nous en cliquant ICI

Notre association est née dans l’urgence, dans la nécessité d’apporter une solution efficace et pérenne à la municipalité de Saintes, pour faire face à la problématique de la surpopulation féline errante.

La ville organisait durant l’été 2013 une campagne de capture de chats errants dans plusieurs quartiers de Saintes. Les minous capturés étaient dirigés vers la fourrière où, ils étaient hélas, pour le plus grand nombre, euthanasiés.

Amoureuse inconditionnelle des animaux et des chats en particulier, je suis allée à la rencontre des élus pour leur proposer de gérer différemment le problème selon le principe de l’école des chats libres.

La loi 99.5 du 06 janvier 1999, article 213–6 du code rural, autorise les maires des communes à capturer les chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification préalablement à leur relâcher dans ces mêmes lieux. Cette identification doit être réalisée au nom de la commune ou de l’association en charge des interventions

Le chat errant devient alors un chat libre !


Des abris peuvent être mis à leur disposition, de sorte que, les personnes en charge de leur suivi sanitaire, puissent les ritualiser en les nourrissant quotidiennement sur ces sites que l’on appelle communément les chat’lms !


A moyen terme, il n’y a plus de :

* marquages odorifères
* nuisances sonores pendant les périodes de reproduction
* vagabondages à la recherche de nourriture

Sont fortement réduits :

* les bagarres violentes et bruyantes
* la transmission de maladies félines

Il en résulte ainsi :

* une qualité de vie environnementale meilleure pour les riverains
* une qualité de vie plus confortable et plus digne pour les félins
* un endiguement du phénomène de la surpopulation féline grâce à la stérilisation
* une meilleure image de l’animal dans la cité

Share This