Soutenez nous ... Cliquez ICI

RAPPEL SUR L’UTILITÉ DE PROCÉDER À LA STÉRILISATION DES CHATS PLUTÔT QUE LA MISE EN FOURRIÈRE :

Source : Fondation 30 millions d’amis

La gestion des chats errants est délicate et il est impératif de maîtriser leur population en contrôlant leur reproduction. Car un couple de chats non stérilisés peut engendrer plus de 20 000 descendants en 4 ans. Une solution a maintes fois fait ses preuves : la stérilisation. Née du constat que l’euthanasie ou le déplacement des colonies de chats est inefficace contre la pullulation, cette pratique, reconnue par tous les experts mondiaux et en particulier ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), respecte la sensibilité de nos concitoyens devant la vie des animaux de compagnie.

D’une part, la stérilisation stabilise automatiquement la population féline qui continue de jouer son rôle de filtre contre les rats, souris, etc. D’autre part, elle enraye le problème des odeurs d’urine et des miaulements des femelles en période de fécondité. Par ailleurs, le chat étant un animal territorial, ceux présents sur un site empêchent tout autre de s’y introduire. Si des chats résident en un lieu, c’est qu’il existe en effet un biotope favorable et les éradiquer entraîne leur remplacement spontané et immédiat par d’autres. Une fois capturés et stérilisés, les chats errants sont tatoués puis relâchés sur leur territoire d’origine.

Depuis septembre 2013, la Fondation a mis en place une convention type pour encadrer son action avec les municipalités visant à maîtriser les populations de chats errants sans propriétaire par le contrôle de leur reproduction, en accord avec la législation en vigueur. La municipalité s’engage alors à faire procéder à la capture, à la stérilisation et à l’identification des chats errants non identifiés, en état de divagation, sans propriétaire ou sans détenteur, préalablement à leur relâcher dans les mêmes lieux. La Fondation 30 Millions d’Amis prend alors 50 % des frais de stérilisation et de tatouage des chats errants qui seront identifiés à son nom.

Une collaboration qui comble aussi bien les municipalités que la Fondation :

« La Ville de Montpellier est très satisfaite de s’être engagée dans ce partenariat. La renommée de la Fondation est un gage de sérieux et son implication dans la cause animale n’est plus à démontrer. » témoigne Valérie Barthas-Orsal, adjointe au Maire de Montpellier.

J’ajoute personnellement que des expérimentations dans le monde entier ont été menées, et que les résultats ont été sans appel, seule la stérilisation endigue la prolifération des chats errants.

C’est ainsi que de plus en plus d’associations de chats libres se créent dans la France entière, des centaines et des centaines d’assos, des milliers de bénévoles investissent tout leur temps pour mener à bien cette mission. C’est ainsi que toutes les Fondations, Bardot, 30 millions, One voice, et bien d’autres toutes aussi conséquentes, ainsi que la Spa nationale dont le siège est à Paris, tout comme la Confédération Nationale des Spa de France dont le siège est Lyon, prônent le chat libre. Bien sûr, en parallèle, tous font des campagnes pour que les propriétaires de chats domestiques comprennent l’enjeu et les conséquences catastrophiques que la non stérilisation de leurs chats engendre … 🐾

– Nadine

Share This