06 51 60 04 37 contact@edclsaintes.fr
Soutenez nous ... Cliquez ICI

Bonjour,

La saison 2018 démarre. Nos premières portées de chatons signalées, et l’une d’elle déjà en famille d’accueil.
Nous avons encore, hélas, des chats adultes tjrs à l’adoption. Chats adultes que nous prenons en charge, exceptionnellement, au cas par cas, hors saison.

Je rappelle nos statuts :

« capturer-stériliser-tatouer-remettre en liberté-nourrir-suivre sur un plan sanitaire, les chats errants, afin de limiter leur prolifération, d’améliorer leurs conditions de vie mais également de réduire voire supprimer les nuisances aux riverains grâce à la stérilisation, ainsi que d’informer la population sur la nécessité de la stérilisation des chats qu’ils soient errants ou domestiques »

Nous prenons en charge les chatons qui naissent dans la rue si et seulement si, nous en avons la place en famille d’accueil.

Inutile de nous faire culpabiliser sur le sujet, on y arrive très bien seuls ; nous sommes en première ligne pour découvrir la pénibilité de la situation et en souffrons sûrement même bien plus que vous

Inutile de tenter de nous demander de faire stériliser un chat domestique à tarifs associatifs parce que vous n’en avez pas les moyens. Nous ne les avons pas non plus, avons un contrat moral sur le sujet avec nos partenaires vétérinaires, et ce n’est pas non plus dans nos statuts.

Inutile de nous demander de prendre un chat qui s’est donné chez vous depuis X temps, et que vous ne pouvez ou ne voulez pas garder. Nous n’avons pas assez de familles d’accueil pour le faire, et qd bien même, ce n’est pas non plus notre mission première, ce n’est pas dans nos statuts.

On nous demande d’intervenir sur des communes pour lesquelles nous n’avons pas de convention. Ce n’est pas une question de mauvaise volonté. Une fois encore, nous sommes catastrophés de l’ampleur du problème, et souffrons énormément de ne pouvoir être partout. Nous n’avons pas assez de ressources financières pour le faire, pas assez de ressources humaines, et pas assez de capacités d’accueil chez nos partenaires vétérinaires, qui pourtant se plient en quatre pour nous aider dans notre mission.

Pour conclure, sachez également que :

1) Présidente de cette association, j’ai du subir une intervention chirurgicale au pied en février, je suis encore convalescente, avec des béquilles et que la gestion de mon temps est extrêmement compliquée. Je suis noyée de travail en retard et à venir, je jongle avec tout ça comme je le peux, alors svp n’en rajoutez pas …

2) Isabelle, notre vice-présidente, a des problèmes de santé également, il n’est pas simple non plus pour elle, de pallier mes difficultés à être au commande du navire qu’est notre association

3) Nous avons une secrétaire, heureusement en bonne santé, et formidable qui fait un travail remarquable, mais là ça devient compliqué aussi pour elle, car elle a deux dirigeantes pas au top de leurs performances, donc svp, ménagez-là car la saison s’annonce gratinée …

Indulgence, patience, et responsabilisation, 3 mots que je vous demande, que je vous implore, pour notre santé mentale et pour le devenir de l’association, de mettre en pratique

Merci 🐾

Nadine Beaufreton

Share This