06 51 60 04 37
Vous achetez souvent sur Zooplus ? Soutenez nous en cliquant ICI

Non, nous ne nous occupons pas que de chatons !
Oui on stérilise et on soigne les adultes !
Déjà systématiquement les mamans de chatons justement et en priorité !

Pour ne donner que qq exemples spontanés qui me viennent en tête : la résection de la queue de Moon, la mammite d’une autre appelée Moon également, les soins de Nounou chat Fiv+, ceux de Flamenco chat Fiv+, remis sur deniers personnels médicaments à deux errants en difficulté en attendant de pouvoir les prendre en charge en clinique … Bref, on arrête pas !

Je vous ferai un bilan de tout ce qu’on a pris en charge depuis le début de l’année y compris pendant le confinement …

On stérilise aussi des mâles, si si !

Sauf que, comme toutes les associations, on peut avoir qq soucis de ressources humaines pour aller sur le terrain, de ressources financières, et oui ça pousse pas dans nos jardins et aussi :

Le problème des capacités d’accueil des cliniques qui depuis le déconfinement sont prises d’assaut, et comme il faut tjrs tenir compte des mesures sanitaires, ça n’est pas fluide, et c’est normal !

Les personnes qui nous reprochent ce genre de choses, n’ont qu’à déjà commencer par donner le minimum requis, vermifuge et anti-puces … Mais apparemment c’est déjà trop demander, déjà qu’elles les nourrissent, vont pas non plus payer des trucs en plus alors qu’il y a des associations qui sont là pour ça et qui doivent obtempérer illico presto !

Comme dab, je le répète, on est sur tous les fronts, le week-end compris (ok c’est notre choix), on est tributaires de trois éléments :

* les bénévoles qui oeuvrent sur le terrain : en ce moment personne n’est dispo, parce que figurez-vous qu’ils ont une vie perso, (scandaleux je vous l’accorde !) et des impératifs privés ! Je fais quoi ? je les « licencie » ???!!! 🙄

* les sous : nous n’avons pas de ressources extensibles à l’infini, quand bien même parfois on y met de notre poche !

* la capacité d’accueil des cliniques : et je peux dire qu’en ce moment ils n’arrêtent pas eux non plus ! De surcroît avec les mesures sanitaires, dans des conditions clairement difficiles. Ainsi, pour faire des chirurgies particuliers ou assos, et bé ça coince. Chacun fait ce qu’il peut, vraiment …

Les réflexions à deux balles, « c’est bien de s’occuper des chatons, il faudrait voir à soigner les adultes », on est trop sur les rotules pour accepter ce genre de commentaires 😠

Aide-toi, le ciel t’aidera ! A méditer …

Nadine

Share This