06 51 60 04 37 contact@edclsaintes.fr
Soutenez nous ... Cliquez ICI

Témoignages

Chats libres de Bayeux

Depuis trente ans, je fais de la prévention féline, dans ma commune en stérilisant et tatouant les chats errants des sites de l’hôpital et certains quartiers en ville.

Je faisais cela avec l’accord du directeur de l’hôpital mais ayant été sollicitée en ville, j’ai du trouver des accords auprès de la mairie qui m’a d’ailleurs sollicitée, la police municipale également, et évidemment les partenaires concernés, calvados habitat, riverains .

Je voulais vous faire part de mon expérience, car sur tous les sites où l’on m’a laissée intervenir pour remettre sur place et nourrir proprement, la population de chats s’est régulée : ceux étant sur place occupant le territoire. Sur les sites où on m’a interdit d’intervenir, cela a été une catastrophe malgré les empoisonnements et autres malveillances, malgré la capture par le responsable fourrière qui n’en peut plus et me demande parfois de l’aide. Pourquoi? parce que dés que la place est libre, d’autres chats qui sont tapis dans le moindre trou, investissent les lieux laissés libres. Pourquoi, parce que les gens continuent d’abandonner à qui mieux mieux ou qu’ils laissent leurs femelles non stérilisées faire des chatons qu’ils abandonnent dans les poubelles, vide ordures etc … Et ceux qui survivent s’installent sur les lieux.

La mairie de ma commune vient enfin d’accepter après des années de discussion, que la Fondation Brigitte Bardot nous aide à stériliser des chats dans un quartier Hlm, car de 5, ils sont passés à une trentaine malgré tout ce que je vous ai énoncé plus haut.

Donc la solution la plus efficace et de surcroît la plus humaine est la stérilisation avec la protection de bénévoles qui veillent sur le terrain. Les chats ont leur utilité , si ils disparaissent ce seront les rats qui occuperont le terrain: on a appris le résultat à l’école quant à ce qui c’est passé au moyen âge avec l’éradication des chats: LA PESTE

–Célia

Chats libres de Lorient

L’association Chats Libres de Lorient, Morbihan, a été créée le 26 décembre 1996.
Pas de partenariat avec la municipalité. Nous agissons malheureusement seuls avec nos moyens et ceux des bénévoles.
Grâce à l’association, il n’y a plus de colonies de sauvageons à Lorient même, mais nous sommes sollicités par de nombreuses communes limitrophes et même plus lointaines.
A Lorient, les chats qui traînent désormais, sont des chats sociables volontairement abandonnés que nous proposons donc à l’adoption.
Les sauvageons concernent les communes limitrophes et non plus Lorient.

L’Apca (La Tremblade)

J’ai appris par la spa de Saintes votre projet d’association.

Je suis bénévole à l’APCA association de protection des chats abandonnés dont le siège se situe à la Tremblade 17. Nous intervenons sur 1 douzaine de communes dont certaines rattachées à la Spa de Saintes, stérilisons les chattes errantes, les relâchons ensuite avec suivi et nourrissage, capturons les chatons que nous proposons à l’adoption après socialisation et soins.

Nous avions comme beaucoup, eu connaissance de cette campagne de capture, c’est donc avec espoir et enthousiasme que nous accueillons la nouvelle de votre projet.

Notre association est très modeste mais a pu stériliser plus de 700 animaux depuis 7 ans !

Ceci a été rendu possible entre autre par un partenariat avec Mr le Maire de La Tremblade qui nous alloue chaque année 1 subvention de 1500 euros et se félicite avec nous de la diminution du nombre de chats errants sur la commune.

Les acteurs incontournables de notre action sont nos partenaires vétérinaires qui nous font bénéficier de tarifs « associatifs » et aussi les particuliers heureusement de plus en plus nombreux qui nous appellent pour des chattes errantes dont ils prennent eux même à charge le coût de la stérilisation..

Bon courage pour votre projet et bravo pour votre implication!

Hélène, bénévole

 

Je m’appelle Espoir par Manialia

Bonjour, Je m’appelle Espoir. Je suis né dans la rue. Je n’ai rien demandé à personne.

je suis né là, c’est tout. Une nuit, j’ai vu le jour, comme tous les êtres vivants de cette planète.

Comme eux, j’ai un coeur, des viscères, de la peau, des sensations, des émotions. Oui, des émotions.

Je ne fais de mal à personne. Je ne comprends pas quand parfois on me chasse, ou quand j’endure bien pire, quand on me fait souffrir et me terrorise.

Je ne comprends pas. Je veux juste vivre. Vivre en paix, avec de la nourriture et de l’eau fraîche que quelques humains veulent bien m’offrir.

Oui, quelques humains comprennent que je veux juste VIVRE.

Même si je n’ai pas la chance de certains qui ont des caresses, de la chaleur l’hiver au coin d’un feu, de la fraîcheur l’été, à l’ombre d’un jardin tranquille.

je veux continuer à vivre ma vie, du mieux possible.

Alors, s’il vous plaît, aidez-moi. Aidez tous mes compagnons d’infortune, aidez celles et ceux qui veulent nous aider.

Je vous en supplie, ne m’enfoncez pas une épée dans le coeur. J’ai peur.

S’il vous plaît, laissez-moi vivre, tout simplement.

Je suis un Chat. Oui, un Chat, et je veux le rester.

– Du chat errant au chat libre (Association Solana)

Cliquez ICI pour lire le témoignage.

 

– Chats libres à Mauguio Carnon

Cliquez ICI pour lire le témoignages.

 

– Chats libres à Clermont-Ferrand

Cliquez ICI pour lire le témoignage.